top of page
Snowscape(蒼茫)130,3x 388.jpg

Series/

Snow Scape

La création de la série Snowscape trouve son origine dans mon enfance.

Élevé en Belgique, depuis l'éveil de la conscience jusqu'à l'âge de 8 ans, mes parents m'ont alors fait voyager dans toute l'Europe. Ce qui reste gravé le plus profondément en moi de cette époque, ce sont les montagnes enneigées de Suisse. Sur une photo, vers l'âge de 5 ou 6 ans sur la rive d'un lac suisse, je regarde au loin et je dessine.

Séjournant en France vingt ans plus tard, je me consacrai pendant un certain temps à la réalisation d'une oeuvre aux motifs de vague et de lumière, sous le concept : “exprimer en peinture les changements de la nature dûs à l'écoulement du temps”.
Au cours de cette période je suis retourné, une seule fois, voir le Mont Blanc enneigé. L'envie m'en était venue soudain, sur le chemin du retour du Art Basel de Bâle.

Il y avait là, de façon évidente, des formes créées par des forces naturelles, impossibles à réaliser des mains de l'homme.
C'était quelque chose qui dépassait de très loin la vie d'un être humain, ou même l'histoire d'une civilisation, un “quelque chose” qui avait été façonné pendant un temps démesurément long.

Après avoir fixé ce paysage jusqu'au coucher du soleil, lorsque je suis revenu au monde terrestre que l'on peut nommer monde d'ici bas, j'eus la sensation d'être ramené dans une réalité étrangement banale.
J’éprouvai un désir très fort de transmettre ce paysage par la peinture, et puis de nombreuses années passèrent. Pour exprimer cet émoi par un concept clair et une technique assurée, j'avais besoin de laisser mûrir mes idées.

Par la suite je me suis rendu à Zermatt et à Interlaken, pour de nombreuses collectes d'informations, à une altitude de 4000 mètres, en des lieux où l'air se raréfie, bloquant ma respiration pour que le doigt ne tremble pas en appuyant sur l'obturateur.

Ce n'est pas un déclic clair et précis qui a déclenché cette série. J'ai commencé les préparatifs petit à petit, avec une intention toujours présente quelque part dans mon esprit, mais il est probable que
l’expérience d'un travail de création étalé sur plusieurs années a établi la base de ce travail ci.

En voyant la série une personne m'a fait ce commentaire : “On dirait le monde SF d'un futur proche, l'image, capturée par un satellite artificiel, d'un monde inhabité après que l'humanité a disparu,”.
Les mots d'un anthropologue français ( ※ ) me sont revenus en mémoire. “Le monde a commencé sans l'homme et il s'achèvera sans lui”.

Je pense que l'art est justement une sorte de dispositif qui invite à se libérer de la réalité temporelle d'une vie humaine.

Comme on serait reconnaissant de pouvoir faire renaitre des souvenirs d'un passé lointain que nous avons oubliés bien qu'il soient inscrits dans notre ADN, et simultanément expérimenter une vision futuriste qui nous semblerait avoir été notre existence même dans des temps antédiluviens.

Le monde a commencé sans l'homme et il s'achèvera sans lui.

※(Claude Levi-Strauss Tristes Tropiques / 1955 )

Snowscape 2919x2182mm

Paysage de neige 291.9x218.2cm 2020

_22A2644edit.tif

Vue d'installation /  Exposition "Elpis" 2020 / Galerie Pierre-Yves Caër / FRANCE

Air Gabi 194 x 97cm 2020 / Snowscape 292.9x218.2cm 2020 / SnowScape 61x61cm 2020

snowscape 162x112cm

Paysage de neige 194 x 130cm 2019

Paris Art 2019

Vue d'installation / Art Paris 2019 / FRANCE 

Paysage de neige 162x112cm 2019 / Air # 1, # 2, # 3 61x61cm 2019 / Air / Air 240 × 240cm 2015 

Snowscape(蒼茫)130,3x 388

Snowscape(蒼茫)130,3 x 388cm 2018 

132-133ss

Paysage de neige 80x80cm 2012

DSC_0422

Vue d'installation / 

Paysage de neige 55x55cm 2012 

SN 2-13 200×200

Paysage de neige 200x200cm 2013

127ss4.jpg

Paysage de neige 200x200cm 2013

127ss2.jpg

Paysage de neige 200x200cm 2013

127ss1.jpg

Paysage de neige 200x200cm 2013

bottom of page