Erewhon

La série Air, c’était le choix de quelques scènes peintes à partir de photos prises de façon aléatoire par la fenêtre de ma voiture en conduisant. Elle se voulait refus d’une harmonie attendue et négation d’une volonté humaine à vouloir «créer de belles choses».
Par la suite, je me suis demandé s’il ne serait pas possible de représenter ce processus de scène continue en video, tel qu’il est, comme une séquence de film.
Il s’agit des traces d’un dialogue avec un paysage sublime que j’ai rencontré tout à fait par hasard, et en même temps d’une correspondance, à ma façon, avec le roman Erewhon de Samuel Butler qui, par la rencontre d’une civilisation primitive qu’il dépeint avec étonnement, respect et considération, jette encore aujourd’hui de fortes interrogations sur la civilisation contemporaine.

top back